Articles récents

Des économies publiques pour l'avenir ?

31 Janvier 2017 , Rédigé par Trashidy

Des économies publiques pour l'avenir ?
Lire la suite

Que faire face aux crétins ?

29 Janvier 2017 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Personnalités difficiles

La réponse est dramatique mais il n'y rien à faire a part constater leur crétinisme. Fuyez, ne vous laissez pas faire mais sans excès car les crétins n'en valent pas la peine. C'est même sûrement ce qu'ils cherchent car ils n'ont pas autres manipulations que d'essayer de vous pousser à bout pour asseoir leur pouvoir. Il n'ont pas assez d'intelligence et d'humanité pour faire le bien autour d'eux.

On peut prendre aisément l'exemple d'un père qui n'a pas d'autres violences que d'infliger les siennes à une mère par exemple. Il n'a pas d'autres moyens que de piéger, d'inventer comme un gamin frustré doit qui doit oeuvrer son méfait pour se sentir mieux et pour tenter de récupérer des responsabilité qu'il n'est pas capable de prendre en charge même en rêve en fait. Il faut dire que lui n'a que ça à faire puisqu'il fuit ses responsabilités, alors du temps, lui, il en a. Il a du temps le crétin pour tenter de vous atteindre mais ce temps qu'il à pour vous emmerder, bizarrement il n'en a pas pour vous (vous aider).

En même temps les crétins sont minables et méchants ne l'oublions pas.

Ils se croient intelligents et puissants en mettant en place des petites entourloupes que seul leur petit cerveau mesquin et cruel sont capable de mettre en place pour vous mettre à terre. Parce que vous mettre à terre, c'est lui laisser la place pour être debout parce que lorsque vous êtes debout, lui, est tout petit.

Donc, laissez les faire, organisez vous pour avoir à moins le rencontrer car vous perdrez du temps. Le fonctionnement du crétin serait un effort de votre part. Lui fonctionne comme ça, dans l'ignorance de la culture de la richesse humaine. Il peut tenter de l'imité mais son faux-semblant est visible...C'est le seul qui ne le remarque pas d'ailleurs.

Citation de Jean Grenier (✝1971 à 73 ans)
 
Ah oui, gardez les traces ou les "non-traces" (absence totale d'implication), il ne remarque même pas ses propres incohérences dans son attitude, c'est pour dire.
Lire la suite

L'un des 7 nouveaux péchés capitaux - La lâcheté, criante de vérité.

11 Novembre 2016 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Personnalités difficiles

Troisième péché capital : la lâcheté.

Parce qu’aucune vertu n’est possible sans courage, ni aucun bien.

Parce que la lâcheté est une forme d’égoïsme, face au danger.

Enfin, parce que la cruauté reste l’exception : la plupart des mauvaises actions, même parmi les plus abominables, s’expliquent par la peur de souffrir davantage que par le désir de faire souffrir autrui. Combien de gardiens, à Auschwitz, auraient préféré rester tranquillement chez eux, plutôt que de faire ce travail atroce ? Mais ils n’avaient pas le courage de déserter, ni de désobéir, ni de se révolter… Aussi firent-ils le mal lâchement, consciencieusement, efficacement. Cela ne les excuse pas. Aucun péché n’est une excuse.

Mais cela explique qu’ils aient été si nombreux. Les vrais salauds sont rares. La plupart ne sont que des lâches et des égoïstes, qui n’ont pas su résister, dans telle ou telle situation particulière, à la pente de l’espèce ou de l’époque.

Banalité du mal, disait Hannah Arendt : la cruauté est l’exception ; l’égoïsme et la lâcheté, la règle.

Lire la suite

Je suis ridicule* mais je l'assume. Violences psychologiques illustrées.

23 Août 2016 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Violences psychologiques

*Détracteur participant ou simple invitation à la raison ?

Je ne le saurais jamais sûrement. L'interprétation est chose subjective, propre à chacun et raisonnable pour celui qui le ressent. Et cette aspect là, je le respecte. Le ridicule ne tue pas et il ne me dérange plus. Pas question de me laisser insulter l'air de rien. Peut-être ma ténacité est ridicule mais elle m'a toujours aidé à me relever, donc je la garde contre toute raison. J'aurais le temps de méditer à plus de sagesse à un âge plus avancé.

Cette histoire est tirée d'un simple commentaire sur Facebook. C'est dans l'air, le réseau réputé le plus à même de mettre en avant l'auto-gloire narcissique...Le partage et les "j'aime" le montre. Populisme avancé, outil technique marketing ou simple envie de partager des avis constructifs ?

Oubliez déjà la troisième option...Mais qu'à cela ne tienne. Je joue le jeu et je découvre, j'expérimente. Facebook est devenue un outil, un moyen de consommation comme un autre. Simple, rapide, sur téléphone ou autre...Mais tout est dit, un peu trop vite fait des fois.

Mon expérience ?

Facebook est sympa pour se faire connaître professionnellement, mais personnellement, je n'ai pas assez besoin de faire ma starlette pour tenter d'engendrer le plus d'amis que mon voisin ni de faire des publications ultra-appréciées par la majorité. Je suis même plutôt vigilante, il serait naïf de croire que l'on a plus d'existence sur Facebook que dans notre quartier. Tout au plus on risque d'attirer l'attention pour nourrir des personnes malveillantes. Ouvririez-vous votre maison à tout un tas de personne que vous n'avez jamais vu ? Moi, personnellement , non.

Et après ?

Comme beaucoup, je tombe sur une vidéo de la page "Féroce" - Cher papa, ils vont me traiter de pute.

Pas de recherches supplémentaires sur la page. La vidéo suscite énormément de commentaires et je me laisse surtout prendre en jeu de certains commentaires un peu trop incisives. Le sujet est vivace et je me laisse prendre au jeu, si ce n'est au piège. Mais le jeu en valait la chandelle.

Je tombe sur un personnage à lui tout seul. Et je ne lâche plus mon morceaux de viande car il va m'attaquer personnellement sans que personne ne voit quoi ce soit dans sa méthode appliquée de mépris. Tout au mieux, on finira par vouloir me ramener à la raison, Monsieur à décrit un comportement chez moi qu'il est train d'adopter. Trop fort !

Bien évidemment, je ne doute pas de rien et par pure interrogation généré par cet événement, j'ouvre un livre...

"...L'adhésion du groupe aux agissements pervers est le résultat de la contamination cognitive par la confusion que l'auteur de ces derniers fait régner afin de maintenir l'emprise, en empêchant de penser, notamment par un mode de communication basé sur (Hirigoyen, 1998) :

-le sarcasme, la dérision, le mépris, la disqualification, le cynisme, afin d'attaquer le narcissisme de l'autre à son propre profit;

-L'utilisation d'un langage savant, abstrait, technique, visant à rendre l'interlocuteur confus et à "noyer le poisson". L'objectif est d'amener l'interlocuteur à se sentir idiot de ne pas comprendre et à clore le sujet plutôt qu'à poser une question pouvant l'exposer à la moquerie ou une humiliation supplémentaire."

Je regarde le sous-titre qui introduit les lignes citées ci-dessus :

REACTIONS DU GROUPE FACE AU DEVOILEMENT DE LA VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE

hum... Je doute pour rien.

Mais défendre un point de vue, justifié ou non, si il a le malheur de se rapprocher de près ou de loin du féminisme, attendez-vous à devoir vous justifier de tenir de tels propos !

Regardons y d'un peu plus près.

(Suite au prochain numéro - Je ne m'étais même pas rendu compte de la longueur des commentaires et du nombre de captures d'écrans !!...).

Lire la suite

Les fakes Trashidy

11 Décembre 2015 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Fakes TRASHIDY

Trashidy est un nom déposé, il est donc protégé par l' INPI.

Derrière le pseudonyme Trashidy se trouve une véritable personne avec un véritable travail de recherche, d'expérimentation et d'actions concrètes.

Voici ce qui n'est pas trashidy - Artiste - Auteur - Conceptrice.

Fake Youtube

L'artiste Trashidy ne possède pas de profil Youtube pour le moment.

Ce résultat de Google n'a pas de rapport direct ou indirect avec l'artiste Trashidy.

Ce résultat de Google n'a pas de rapport direct ou indirect avec l'artiste Trashidy.

Ce profil Youtube n'a rien voir avec l'artiste Trashidy.Ce profil Youtube n'a rien voir avec l'artiste Trashidy.

Ce profil Youtube n'a rien voir avec l'artiste Trashidy.

Fake Instagram

Ce résultat de Google n'a pas de rapport direct ou indirect avec l'artiste Trashidy.

Ce résultat de Google n'a pas de rapport direct ou indirect avec l'artiste Trashidy.

Ce profil Instagram n'a rien voir avec l'artiste Trashidy.

Ce profil Instagram n'a rien voir avec l'artiste Trashidy.

Ce résultat Google en lien direct avec une vidéo postée sur Vine n'a aucun lien avec l'artiste Trashidy - Cette publication a été faite pas un dénommé Daniel Khalili.
Ce résultat Google en lien direct avec une vidéo postée sur Vine n'a aucun lien avec l'artiste Trashidy - Cette publication a été faite pas un dénommé Daniel Khalili.

Ce résultat Google en lien direct avec une vidéo postée sur Vine n'a aucun lien avec l'artiste Trashidy - Cette publication a été faite pas un dénommé Daniel Khalili.

Fake Twitter ( trouvé par l'intermédiaire de Google Image)

Fake Tumblr

Trashidy fine qui semble avoir des goûts très particuliers et un peu déviants  n'a aucun lien avec l'artiste Trashidy.

Trashidy fine qui semble avoir des goûts très particuliers et un peu déviants n'a aucun lien avec l'artiste Trashidy.

Le mot Trashidy est repris mais le profil est celui de Suprême Taco.
Le mot Trashidy est repris mais le profil est celui de Suprême Taco.

Le mot Trashidy est repris mais le profil est celui de Suprême Taco.

Fake sur Blingee.com - What's ?

Blingee.com serait une communauté créative pour les fans, les photos et du fun ! ( Ah bon ?!)

Horreur surprise je ne sais même ce que c'est ! Horreur surprise je ne sais même ce que c'est !

Horreur surprise je ne sais même ce que c'est !

Fake sur dtube

 

Mais ? Mais ? Mais pourquoi il y a comme mot référentiel Trashidy ?! Vois pas le rapport avec le contenu !
Mais ? Mais ? Mais pourquoi il y a comme mot référentiel Trashidy ?! Vois pas le rapport avec le contenu !

Mais ? Mais ? Mais pourquoi il y a comme mot référentiel Trashidy ?! Vois pas le rapport avec le contenu !

Lire la suite

La licence de marque

30 Septembre 2015 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Métier de Graphiste

L’entité titulaire des droits sur le logo et/ou de la marque donne au cas par cas une autorisation d’utilisation via une licence.

Cela suppose de signer un contrat pour chaque droit d’utilisation accordé.

Lire la suite

Comment protéger son logo

30 Septembre 2015 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Métier de Graphiste

 

L’entreprise, titulaire des droits, doit veiller à la protection de son logo, pour se faire, elle doit déposer sa marque auprès de l'INPI (France).

Si le logo peut être, sous réserve de son originalité, protégé par le droit d’auteur dès sa création, seul le dépôt du logo à titre de marque lui confère la protection spécifique du droit des marques.

Être titulaire d’une marque confère un avantage certain en raison de la possession d’un véritable titre de propriété industrielle, plus facile à opposer aux tiers et à invoquer devant un juge.

De plus, déposer une marque permet de protéger un logo qui n’est pas forcément protégeable par le droit d’auteur car non original. En effet, l’originalité n’est pas un critère de validité de la marque.

Le dépôt du logo à titre de marque prendra la forme d’une marque dite « figurative » (composée de seuls éléments graphiques) ou « complexe » (composée d’éléments figuratifs et verbaux).

La protection du droit des marques sera octroyée sur le logo tel que déposé, pour les produits et services visés lors du dépôt (« principe de spécialité ») et pour le ou les territoires sur lesquels il a été déposé (« principe de territorialité »).

Le titulaire de la marque pourra agir contre la reproduction à l’identique de la marque mais aussi contre les imitations, dès lors qu’il existe un risque de confusion pour le public.

 

LA PROTECTION LEGALE : 

La protection spécifique du droit des marques s’acquiert par l’accomplissement de formalités administratives auprès de l’INPI en France et de l’office d’enregistrement compétent pour les autres territoires, contrairement aux droits d’auteur qui existent dès la création graphique.

Pour être valable, le signe déposé doit être licite, distinctif et disponible :


- licite : le logo déposé ne doit pas porter atteinte aux bonnes mœurs, à l’ordre public ou être composé d’un signe dont l’utilisation est légalement interdite ou ré- glementée (c’est par exemple le cas des drapeaux, bla- sons, emblèmes d’État, emblèmes olympiques, etc.) ;

- distinctif : le signe ne doit pas décrire les produits ou services que la marque a vocation à couvrir. Le signe doit être « arbitraire » par rapport aux produits ou services qu’il désigne. En revanche, l’originalité n’est pas un critère de validité de la marque. Ainsi, le logo peut être banal dès lors qu’il est distinctif.

À noter : le logo est souvent composé de plusieurs éléments figuratifs et/ou verbaux. Tous n’ont pas nécessairement besoin d’être distinctifs lorsqu’ils sont pris isolément. La marque sera valable si le signe pris dans son ensemble est bien distinctif ;

- disponible : le logo ne doit pas être identique ou similaire à un signe antérieurement exploité ou déposé pour des produits ou services identiques ou similaires. Un logo déposé à titre de marque ou simplement protégé par le droit d’auteur peut être une antériorité opposable au dépôt de la marque.

Il appartient au déposant de vérifier, avant le dépôt, si le logo ne porte pas atteinte à des droits antérieurs. Il est désormais possible d’effectuer des recherches par éléments graphiques dans la base en ligne de l’INPI.

La marque confère à son titulaire un monopole d’exploitation pour une durée de dix ans renouvelable. Contrairement aux droits d’auteur, les droits sur la marque peuvent perdurer indéfiniment, sous réserve qu’elle soit renouvelée à chaque échéance.

En contrepartie de la protection qui lui est conférée, la marque est soumise à une obligation d’usage. À défaut d’une exploitation sérieuse pendant une période ininterrompue de cinq ans, le titulaire peut être déchu de ses droits.

Un dépôt de marque française coûte entre 225 et 1 905 euros selon le nombre de classes de produits et services visées. 

Lire la suite

Exemple de clause de cession de droits

30 Septembre 2015 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Métier de Graphiste

Le prestataire ……......... cède à titre exclusif à l’entreprise …..........… conformément à l’article L. 131-3 du Code de la propriété intellectuelle, l’intégralité des droits d’auteur afférents au logo, objet de la commande et aux versions intermédiaires fournies à l’entreprise …..

La présente cession comprend notamment les droits de reproduction, de représentation ainsi que tous les droits d’adaptation, de transformation, d’arrangement et de destination, pour tout usage et pour toute exploitation directs ou indirects, quel qu’en soit le mode, et ce, à quelque titre que ce soit, sous toutes formes, dont l’exercice est exigé par les contraintes techniques de ces reproductions ou représentations.

 

Les droits d’adaptation et de reproduction cédés comprennent :

 

- le droit de reproduire et/ou de faire reproduire, sans limitation de nombre, tout ou partie du logo sur tous supports et par tous procédés connus ou inconnus, actuels et futurs, notamment papier, mécanique, analogique, numérique, optique, informatique, télématique ou électronique ainsi que par tous réseaux de télécommunication actuels ou futurs ;

 

- le droit d’adapter et de représenter le logo sur tous supports et par tous procédés connus ou inconnus, actuels et futurs, notamment papier, mécanique, analogique, numérique, optique, informatique, télématique ou électronique ainsi que par tous réseaux de télécommunication actuels ou futurs ;

 

- le droit de modifier, assembler, modéliser, transcrire, et numériser le logo et d’effectuer toutes les opérations nécessaires à la reproduction, l’adaptation et la représentation du logo sur tous supports connus ou inconnus, actuels et futurs, notamment papier, mécanique, analogique, numérique, optique, informatique, télématique ou électronique ainsi que par tous réseaux de télécommunication actuels ou futurs.

 

Le droit de représentation cédé comprend :


- le droit de représenter ou de faire représenter le logo au sein des supports, quels qu’ils soient, dans lesquels il sera incorporé ;


- le droit de communiquer le logo au public et de le mettre à disposition du public. Ce droit de représentation vaut pour toute manifestation à caractère public ou privé, à caractère commercial ou non commercial, et à caractère durable ou temporaire ;


- le droit d’éditer ou de faire éditer, de commercialiser ou de faire commercialiser le logo par tout circuit pour le monde entier.

 

Les droits de représentation concernent le logo sur tous supports connus ou inconnus, actuels et futurs, notamment papier, mécanique, analogique, numérique, optique, informatique, télématique ou électronique ainsi que par tous réseaux de télécommunication actuels ou futurs tels que l’Internet, un réseau de télématique et pour tous moyens de télédiffusion, gratuite ou non, pour un usage aussi bien privé que public.

 

Les droits cédés ci-dessus comprennent également le droit de reproduire, de représenter et d’exploiter, à des fins de commercialisation et à des fins de promotion ou de publicité, tout ou partie du logo sur tout produit, imagerie, carterie, dans des revues, journaux, magazines, pour la réalisation de tout objet.

Les droits cédés comprennent le droit pour l’entreprise .......….., de procéder au dépôt en tant que marque du logo, quels que soient les territoires et les classes de dépôt, ainsi que le droit de commercialiser directement ou indirectement auprès de tout public, sans limite de nombre, le logo à titre onéreux ou gratuit sur le réseau ou sur tous supports papier, électronique, numérique, magnétique, disque optique, et par tous procédés de télécommunication, réseau et notamment, sur le réseau Internet, télévision numérique et/ou interactive, par câble et satellite et par voie hertzienne.

 

Les droits sur le logo sont cédés à titre exclusif par le prestataire ………….. à l’entreprise ……….. pour le monde entier, pour toute la durée des droits de propriété intellectuelle, telle que cette durée est fixée d’après les législations tant française qu’étrangères et d’après les conventions internationales actuelles ou futures, y compris les prolongations qui pourraient être apportées à cette durée.

 

La présente cession de droit vaut également pour toutes les versions révisées, augmentées, dérivées, modélisées, étrangères, et survivra à la cessation des relations contractuelles pour quelque cause que ce soit.

 

Le prix de la cession est compris dans le prix de la prestation.

 

Attention à bien facturer le logo qui souvent, ne représente que sa conception et non le prix comportant la cession des droits d’auteur.

Le choix de céder les droits d’auteur de manière intégrale doit bien-être étudier avec le commanditaire car le prestataire ne doit pas se retrouver perdant…

 

En pratique :

Il est recommandé de conserver ces dispositions dans tous les cas de figure dans la mesure où, à titre d’exemple, peuvent être considérés comme des usages commerciaux l’apposition du logo, à l’occasion d’un salon professionnel, sur des publications payantes ou sur un site Internet de services payants. 

 
Lire la suite

Quelles étapes pour la réalisation de votre logo ?

29 Septembre 2015 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Métier de Graphiste

L’entreprise devra savoir avant de faire réaliser le logo ce qu’elle souhaite en faire et selon quelles modalités elle veut le faire réaliser. Ces éléments permettront la rédaction du cahier des charges du marché et conditionneront l’étendue de la cession des droits nécessaire et par conséquent le prix de la prestation.

Lire la suite

Lorsque le logo est réalisé́ en externe

29 Septembre 2015 , Rédigé par Trashidy Publié dans #Métier de Graphiste

Lorsque le logo résulte d’une commande, l’entreprise doit veiller à obtenir la cession des droits nécessaires à l’utilisation envisagée.

En effet, la commande n’emporte pas automatiquement transfert des droits de propriété́ intellectuelle.

De manière générale, le logo a vocation à être largement utilisé sur différents supports  et à titre d'exemples pour n'en citer que quelques uns.

  • Brochures,
  • Sites Internet,
  • Supports de communications,
  • Courriers,
  • Badges, etc...

Ainsi, la cession des droits au profit de l’entreprise doit être la plus large possible dans le cadre du contrat. Voir la prévision d’une cession exclusive des droits au profit de l’entreprise.

Un simple droit d’utilisation des résultats dont les droits restent acquis au prestataire, n’est pas satisfaisante en matière de commande de logos.

En effet, l’entreprise n’est pas titulaire des droits et n’aura pas toute liberté́ d’utilisation du logo. De plus, par défaut, le prestataire conserve le droit d’utiliser lui-même les résultats.

Il convient de déterminer précisément l’entendue de la cession. Par exemple, outre la cession exclusive des droits pour tous supports, la possibilité de déposer le logo à titre de marque devra être expressément prévue.

Il peut arriver que le logo ne soit qu’un élément d’une commande plus globale ( Avec un site Internet par exemple). En pareil cas, il conviendra de prévoir dans le cas présent une clause dérogatoire de cession exclusive des droits pour tous supports sur le logo. 

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>